Facteurs de risques

Certains facteurs de risques connus pour le cancer de la thyroïde incluent :

  • Exposition à un rayonnement ionisant
    • Ceci est le facteur de risque le plus important de cancer de la thyroïde. Plus vous étiez jeune au moment de l’exposition, plus votre risque de développer un cancer de la thyroïde est élevé. Les sources possibles d’une exposition à un rayonnement comprennent : la radiothérapie (souvent utilisée pour traiter les cancers infantiles), les accidents et les armes nucléaires, et les tests d’imagerie diagnostique, comme les radiographies et les examens diagnostiques d’imagerie (IRM).
  • Affections non cancéreuses de la thyroïde
    • Des antécédents d’affections thyroïdiennes bénignes, comme les nodules, le goitre ou l’inflammation de la thyroïde (thyroïdite), sont liés à un risque accru de cancer de la thyroïde.
  • Antécédents familiaux de cancer de la thyroïde
    • Si vous avez un parent, frère ou sœur qui a eu un cancer de la thyroïde, vous présentez un risque accru d’être un jour atteint de ce cancer. Le risque accru peut être dû à certaines affections héréditaires, mais certaines familles n’ont pas d’affection héréditaire connue.
  • Affections héréditaires
    • Les affections héréditaires rares qui sont liées à divers types de cancer de la thyroïde, inclus : Le syndrome de NEM 2, le syndrome de Cowden, le complexe de Carney, et le syndrome de Werner.
  • Obésité
    • La recherche a démontré qu’il existe un lien entre l’obésité et le cancer de la thyroïde. Un indice de masse corporelle (IMC) élevé accroît le risque de cancer de la thyroïde, bien que la cause de cette augmentation ne soit pas claire.
  • Grande taille à l’âge adulte
    • Les personnes de grande taille risquent davantage d’être atteintes d’un cancer de la thyroïde, mais on ne connaît pas la raison de ce risque accru. Il pourrait y avoir un lien avec les taux d’hormones durant l’enfance, l’adolescence ou l’âge adulte.
  • Acromégalie
    • L’acromégalie est une affection rare qui apparaît lorsque le corps produit trop d’hormones de croissance. Un excès d’hormones de croissance fait en sorte que les os et les organes, y compris la glande thyroïde, se remettent de nouveau à croître et se déforment. Les personnes atteintes d’acromégalie présentent aussi un risque élevé d’être atteintes d’un cancer de la thyroïde.

Pour de facteurs de risque possible veuillez visiter cancer.ca