Diagnostic

Si vous avez reçu un diagnostic de cancer de la vessie, votre équipe médicale vous a probablement expliqué l’étendue de votre maladie. Mais vous avez peut-être l’impression d’avoir plus de questions que de réponses. Tous les sentiments que vous ressentez sont très normaux. Après tout, le mot « cancer » a une façon de nous faire peur. Rappelez-vous que vos proches ont probablement aussi peur – vous faites ce chemin ensemble (1).

Le diagnostic est le processus qui consiste à déterminer la cause d’un problème de santé. Un diagnostic de cancer de la vessie commence habituellement par une visite chez votre médecin, peut-être après que vous ayez éprouvé certains symptômes anormaux, comme la présence de sang dans votre urine. Votre médecin évaluera les symptômes et votre condition physique. Au besoin, votre médecin peut vous diriger vers un spécialiste ou vous ordonner les examens nécessaires.

Le processus de diagnostic peut sembler long et frustrant ; il est normal de s’inquiéter. Cependant, il peut être utile de ne pas oublier que de nombreux autres problèmes de santé peuvent causer des symptômes semblables à ceux du cancer et ces problèmes sont beaucoup plus courants. Il est important que toutes les autres options soient écartées avant qu’un diagnostic de cancer de la vessie ne soit posé.

Pour en savoir plus sur le dépistage du cancer de la vessie, son diagnostic et sa stadification, consultez les sections ci-dessous. Nous espérons que cela vous aidera à répondre à certaines de vos questions.

 

 

***Sauf indication contraire, les renseignements proviennent de la Société canadienne du cancer.

(1) « Face au cancer de la vessie : Newly Newly Diagnosed « , Cancer de la vessie Canada, s.d. https://bladdercancercanada.org/en/newly-diagnosed/