Cancer de l’ovaire

Le cancer de l’ovaire prend naissance dans les cellules de l’ovaire. Les ovaires sont les organes de l’appareil reproducteur féminin qui produisent les ovules. On en compte deux, enfouis profondément dans le bassin de la femme, de chaque côté de l’utérus, près de l’extrémité des trompes de Fallope. Le type de cancer de l’ovaire le plus courant est le carcinome épithélial. Il est estimé, qu’environ 3 100 Canadiens ont reçu un diagnostic de cancer de l’ovaire en 2020.

Le carcinome épithélial de l’ovaire prend naissance dans les cellules épithéliales. C’est le type de cancer de l’ovaire le plus courant. Le carcinome séreux est le type le plus fréquent de carcinome épithélial de l’ovaire.

On croit maintenant que de nombreux carcinomes séreux de l’ovaire sont issus de cellules de la trompe de Fallope voisine, qui se sont fixées sur la surface de l’ovaire atteint.

Les tumeurs à la limite de la malignité apparaissent aussi dans les cellules épithéliales. Lorsqu’on les observe au microscope, elles possèdent certaines caractéristiques du carcinome, mais pas toutes. Elles ne se propagent habituellement pas aux tissus voisins ni à d’autres parties du corps. Parmi les tumeurs à la limite de la malignité, on compte les tumeurs séreuses et les tumeurs mucineuses.

Les tumeurs stromales prennent naissance dans les cellules stromales. Parmi les tumeurs stromales pouvant être malignes, les tumeurs de la granulosa représentent le type le plus courant.

Les tumeurs germinales apparaissent dans les cellules germinales. Parmi toutes les tumeurs de l’ovaire, le tératome cystique mature (kyste dermoïde) est le type le plus fréquent. En général, il n’est pas cancéreux. Le type de tumeur germinale cancéreuse le plus courant est le dysgerminome.

Le carcinome séreux péritonéal primitif peut se manifester dans le péritoine, la membrane qui tapisse les parois de l’abdomen et du bassin. Il est semblable au cancer épithélial de l’ovaire, mais on trouve très peu ou pas de cancer dans l’ovaire et on ne sait pas avec certitude où le cancer a pris naissance.

Les changements pouvant survenir dans les cellules de l’ovaire n’engendrent pas toujours un cancer. Ils peuvent provoquer des affections non cancéreuses comme des kystes ou des tumeurs non cancéreuses comme l’adénofibrome.

Les renseignements sur cette page ont été fournis par la Société canadienne du cancer.

Organisations canadiennes de lutte contre le cancer de l’ovaire

Organisations internationales de lutte contre le cancer de l’ovaire

Blogues sur le cancer de l’ovaire