Les patients atteints du cancer du poumon et les proches aidants craignent d’être vulnérables à la COVID-19

Le 14 août 2020 Il est difficile d’imaginer un pire moment pour souffrir d’un cancer du poumon que pendant une pandémie mondiale. Cette situation fournit plusieurs sources d’anxiété : les patients atteints du cancer du poumon s’inquiètent d’être vulnérables aux infections, de tomber gravement malades s’ils contractent la COVID-19, et de risquer d’être infectés dans des lieux comme les hôpitaux. Le sondage récent du Réseau

La lettre ouverte du RCSC: les patients atteints du cancer ont besoin d’être la priorité pour la vaccin de la COVID-19

Traduction de l’image : Le cancer ne peut pas attendre Les patients atteints du cancer ont besoin d’être vaccinés en priorité contre la COVID-19 La lettre ouverte du RCSC au Comité consultatif national de l’immunisation Traduction du logo : Réseau canadien des survivants du cancer Le 11 mars 2021   Lettre ouverte Dre Caroline Quach-Thanh, présidente Comité consultatif national de l’immunisation CHU Sainte-Justine, Université de Montréal Montréal, Qc

Le cancer attend toujours

Le 2 septembre 2020 Si vous pensez que la perturbation de la COVID-19 est presque terminée, réfléchissez encore! Le sondage récent de la firme Léger, commandé par le RCSC, et impliquant 1 243 Canadiens a démontré que la réponse à la pandémie a entrainé une crise des soins oncologiques essentiels à travers le pays. Les patients atteints du cancer, leurs proches aidants et ceux qui

Protéger notre accès : Mise à jour sur les changements apportés au Conseil d’examen du prix des médicaments brevetés (CEPMB)

Le plan du gouvernement fédéral de faire baisser les prix des médicaments brevetés continue à susciter des controverses. Les modifications apportées aux règlements régissant le Conseil d’examen du prix des médicaments brevetés (CEPMB) ont suscité des critiques de la part des associations de patients et de l’industrie pharmaceutique, qui est préoccupés que les changements aient, pour conséquence, une diminution de la disponibilité des médicaments vitaux