Diagnostic

Les médecins se servent de l’historique du patient et des résultats d’un examen physique pour déterminer si des tests supplémentaires sont nécessaires et pour ensuite établir un diagnostic. Cette évaluation prend en compte l’historique médical, les facteurs de risque et les symptômes du patient [11]. 

L’examen physique permet au médecin d’observer la présence ou non de certains signes du cancer du poumon. Entre autres, il permet d’évaluer la capacité respiratoire du patient, de vérifier s’il y a enflure des ganglions ou autres, dans le cou et autour du cou, de tâter l’abdomen pour détecter la présence d’enflure du foie ou d’excroissance, de mesurer la pression sanguine et le pouls, et d’ausculter le coeur. 12] 

Si, suite à son évaluation, le médecin soupçonne la présence du cancer du poumon, il ordonnera alors que le patient passe des tests de diagnostic.[13] Ces tests sont utilisés pour détecter la présence du cancer, et, si c’est le cas, pour déterminer son stade d’avancement. 

Tests de dépistage

Si le médecin suspecte la présence du cancer, il peut ordonner que le patient passe des tests de dépistage. La radiographie est souvent utilisée en premier pour détecter la présence d’anomalies dans les poumons, telles que des anomalies structurelles, des taches sombres ou des tumeurs.  

Dans certains cas, on a recours à la tomodensitométrie pour détecter le cancer si rien n’était visible lors de la radiographie. La tomographie par émission de positrons est aussi parfois utilisée pour savoir si le cancer s’est répandu aux ganglions ou à d’autres parties de la poitrine. [14] 

Biopsies

Si les tests de dépistage révèlent la présence potentielle d’un cancer du poumon, on passe alors à la biopsie pour faire l’analyse au microscope des tissus du poumon afin de déterminer la présence ou non de cellules cancéreuses. La biopsie est une intervention médicale qui consiste à prélever des échantillons de tissus et elle est pratiquée de plusieurs façons. Dans certains cas, le médecin utilise une aiguille fine pour atteindre les poumons à travers la peau et retirer un petit échantillon ; on parle alors de biopsie à l’aiguille fine (BAF). [15]

Dans d’autres cas, la biopsie est passée lors d’une bronchoscopie. Le patient est mis sous anesthésie et le médecin se sert d’un endoscope, un tube flexible ou rigide muni d’une lumière, d’une petite caméra et d’un instrument chirurgical, introduit par la bouche ou le nez pour voir à l’intérieur du poumon et faire le prélèvement de tissus. [16]

Si des cellules cancéreuses sont détectées suite à l’analyse des échantillons, le médecin peut ordonner que le patient passe un test génétique. L’analyse génétique des cellules cancéreuses peut aider à déterminer les caractéristiques du cancer du poumon telles que le type de tumeur, son avancement et aussi à choisir le meilleur plan de traitement.  

Il existe une multitude de tests utilisés pour déterminer le stade et le type de tumeur présente, les changements génétiques dans les cellules, la santé cardiovasculaire, etc. Vous pouvez en apprendre plus sur les différents types de tests sur le site web de la Société canadienne du cancer. 

Le grade et le stade du cancer du poumon

On observe l’apparence et le comportement des cellules cancéreuses au microscope pour déterminer le grade de la tumeur qu’on établit en comparant les cellules cancéreuses aux cellules normales. [18] Cette comparaison permet de déterminer à quelle vitesse le cancer évolue et s’il est à risque de se répandre. Le tableau ci-dessous montre les différents grades pour le cancer du poumon non à petites cellules :  

Grade 
1 Bien différencié – Les tumeurs évoluent lentement et sont peu à risque de se répandre
2 Peu différencié 
3-4 Indifférencié – Les tumeurs croissent rapidement et sont à risque de se répandre  

Stadification 

La stadification est utilisée pour déterminer l’avancement du cancer et est basée sur le fait que le cancer se retrouve seulement dans les poumons ou s’il s’est répandu aux ganglions ou à d’autres organes. Il faut parfois beaucoup de temps pour trouver des tumeurs dans les poumons en raison de leur grande taille. De plus, les symptômes sont  souvent mal diagnostiqués et, pour cette raison, le cancer du poumon à un stade précoce est plus difficile à détecter.[ [20]

Il existe plusieurs systèmes pour la stadification du cancer du poumon, en particulier, le système TNM et le système à stades numérotés. Ces systèmes peuvent être complexes à comprendre, c’est pourquoi on dit simplement au patient à quel stade se trouve son cancer.

Le système TNM est le système le plus complexe et il prend en compte plusieurs facteurs [21] : 

  • T : la taille de la tumeur 
  • N : si les cellules cancéreuses se sont répandues aux ganglions ou non 
  • M : si la tumeur s’est répandue ailleurs dans le corps ou non   

Le système à stades numérotés et le système TNM sont tous les deux utilisés pour le cancer du poumon non à petites cellules et à petites cellules, mais le système TNM est celui qui est le plus souvent utilisé pour le cancer du poumon non à petites cellules. L’Union for International Cancer Control (UICC) se sert du système TNM pour plusieurs types de tumeurs pulmonaires cancéreuses.

Veuillez visiter le site web de la Société canadienne du cancer pour en apprendre plus sur le système TNM.

Les stades du cancer du poumon 

Stade 1: Le cancer est dans les poumons et ne s’est pas répandu aux ganglions.

Stade 2: Le cancer est dans les poumons et s’est répandu aux ganglions environnants.

Stade 3: Le cancer est dans le poumon et s’est répandu dans les ganglions situés dans le torse. On dit alors qu’il est localement avancé. Le stade 3 a deux sous-types: 

  • Stade 3A: Le cancer s’est répandu dans les ganglions dans la poitrine, mais seulement aux ganglions du même côté du poumon où le cancer a commencé.  
  • Stade 3B : Le cancer s’est répandu aux ganglions dans le côté opposé de la poitrine, ou au-dessus des poumons dans la région des clavicules. 

Stade 4: Le cancer s’est propagé à d’autres parties du corps (cancer métastatique).

Stadification du cancer du poumon à petites cellules

Stade limité : Le cancer se situe d’un seul côté du thorax. Le cancer n’est présent que dans un seul poumon et, s’il c’est le cas, ne s’est répandu qu’aux ganglions du même côté.
Stade étendu : Le cancer s’est répandu dans le thorax ou à d’autres parties du corps.

L’American Joint Commission on Cancer a établi un système de stadification à chiffres romains et lettres pour le cancer du poumon à petites cellules, similaire à celui utilisé pour le cancer du poumon non à petites cellules. [31]

References

[11] Diagnosing Lung Cancer. » Canadian Cancer Society. Canadian Cancer Society, 2016. Web. 01 June 2016.
[12] ibid.
[13] ibid.
[14] « Tests for Non-small Cell Lung Cancer. » American Cancer Society. American Cancer Society, 16 May 2016. Web. 01 June 2016.
[15] ibid.
[16] « Lung Cancer Tests. » Cancer Research UK. Cancer Research UK, 4 Feb. 2015. Web. 01 June 2016.
[17] « Diagnosing Lung Cancer. » Lung Cancer 101. Lungcancer.org, 16 May 2016. Web. 01 June 2016.
[18] « Grades of Non–small Cell Lung Cancer. » Canadian Cancer Society. Canadian Cancer Society, 2016. Web. 01 June 2016.
[19] Grades of Non–small Cell Lung Cancer. Digital image. Canadian Cancer Society. Canadian Cancer Society, 2016. Web. 01 June 2016.
[20] « Tests for Non-small Cell Lung Cancer. » American Cancer Society. American Cancer Society, 16 May 2016. Web. 01 June 2016.
[21] « Lung Cancer Stages. » Cancer Research UK. Cancer Research UK, 26 Mar. 2014. Web. 01 June 2016.
[22] Stage 1A-B lung cancer. Digital image. Number Stages of Lung Cancer. Cancer Research UK, 26 Mar. 2014. Web. 1 June 2016.
[23] Stage 2A lung cancer. Digital image. Number Stages of Lung Cancer. Cancer Research UK, 26 Mar. 2014. Web. 1 June 2016.
[24] ibid.
[25] Stage 2B lung cancer. Digital image. Number Stages of Lung Cancer. Cancer Research UK, 26 Mar. 2014. Web. 1 June 2016.
[26] Stage 3A lung cancer. Digital image. Number Stages of Lung Cancer. Cancer Research UK, 26 Mar. 2014. Web. 1 June 2016.
[27] ibid.
[28] ibid.
[29] Stage 3B lung cancer. Digital image. Number Stages of Lung Cancer. Cancer Research UK, 26 Mar. 2014. Web. 1 June 2016.
[30] Stage 4 lung cancer. Digital image. Number Stages of Lung Cancer. Cancer Research UK, 26 Mar. 2014. Web. 1 June 2016.
[31] « More about Staging for Lung Cancer. » Cancer Research UK. Cancer Research UK, 26 Mar. 2016. Web. 01 June 2016.