Communication

Le fait d’avoir une communication ouverte entre les membres du couple durant l’expérience du cancer est un élément clé dans le maintien d’une relation saine. Elle leur permet de s’offrir du soutien émotionnel mutuel et de prendre des décisions ensemble.

Tout le monde communique de manière différente, et il peut être difficile pour certaines personnes de parler de leur peurs et de leurs anxiété liées au cancer. Il est important que vous soyez à l’écoute, mais ne forcez pas la personne atteinte à en parler ; vous pouvez tout de même être ouvert et offrir du soutien et du réconfort.1  

Soutien émotionnel

Durant leur combat contre le cancer, les patients choisissent souvent leur partenaire de vie comme étant leur proche aidant et soutien émotionnel. Cependant, le fait d’être un proche aidant est souvent très demandant pour cette personne et ses besoins émotionnels peuvent ne pas être pris en considération. C’est pourquoi il est important que le proche aidant puisse aller chercher de l’aide et du soutien pour ses propres problèmes, auprès d’amis, d’autres membres de la famille, d’un groupe de soutien, ou d’un professionnel en santé mentale. 

Communiquer avec l’équipe de soins 

Voici quelques conseils si vous êtes impliqué dans le cheminement médical d’un proche : 

  • Prenez en note tout questionnement que vous avez avant une rencontre médicale. 
  • Ayez un dossier contenant tout son information médicale, par exemple, la liste de médicaments qu’il prend, et apportez ce dossier avec vous aux rendez-vous. 
  • Partagez avec l’équipe de soins de l’information sur les douleurs ou effets secondaires ressentis par votre conjoint. 
  • Prenez des notes durant les rendez-vous afin de pouvoir vous rappeler l’information importante plus tard si nécessaire. 


Le rôle de la famille et des amis
Puisque le cancer de la prostate affecte principalement les hommes de 70 ans et plus, il est courant que le patient et son ou sa partenaire de vie aient d’autres problèmes de santé liés au vieillissement. Il est important dans ce cas d’avoir un système de soutien composé de membres de la famille, d’amis, ou d’autres personnes qui peuvent aider en cas de besoin. 

Qu’il s’agisse de préparer les repas, de s’occuper des enfants, ou d’aller à un rendez-vous, le fait de demander à des membres de votre famille ou à des amis de vous apporter de l’aide dans vos tâches quotidiennes peut aider à soulager le fardeau émotionnel et physique que vous pouvez avoir en tant qu’aidant. Il n’est pas égoïste de demander de l’aide lorsque vous et votre partenaire en avez besoin ; plutôt que de lutter seul, le fait de tendre la main aux autres leur donne le sentiment d’être inclus et vous évite de vous sentir dépassé.

Sources

  1. “Nutrition, Exercise and Prostate Cancer.” Prostate Cancer Foundation. Prostate Cancer Foundation, 2009. Web. 29 May 2014.